Heine, ou un muet dans un monde de sourd.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Heine, ou un muet dans un monde de sourd.

Message par Heine .R le Sam 3 Oct - 3:35

    Bruit de choc, tintement, silence. Au pied du mur, de petits ressorts et autres engrenages nains se disputaient la place avec des bout de verre brisé. Cependant, malgré la loque qu’était devenu ce pauvre réveil, un léger tic-tac tic-tac s’obstinait à poursuivre sa course, égrainant le temps sans répit. Plus pour longtemps. Froissements de draps, pas chancelant. Une silhouette humaine enveloppée dans sa couverture s’avança lentement vers le cadavre tenace, chancelant de sommeil, à moitié vautrée contre le mur. Emergeant des replis fantomatiques de l’humanoïde, une main tâtonna le coin de la pièce où elle s'était dirigée et ses doigts se refermèrent sur du métal glacial. Sous la masse de cheveux roux et de draps blancs, un sourire étira les lèvres du pseudo-zombie toujours dans les vapes chaleureuses et réconfortantes du sommeil. Retournant vers sa victime, il leva bien haut sa batte de baseball cabossée et acheva l’horripilante machine d’un simple coup retentissant.

    _ Finis la course de la trotteuse, constata platement la voix éraillée du jeune homme.

    Il sortit la tête de sous son vêtement improvisé et regarda un instant les débris du réveil, qui après tout n’avait fait que son boulot. Consistant à tirer Heine de ses rêves pour l’envoyer faire le sien, de travail. Le jeune homme fixa encore un instant les deux aiguilles rouge sang indiquer de façon outrageuse cinq heures du matin avant de se décider à bouger. S’habillant avec ce qui lui tombait sous la main, il attrapa sa besace, chopa un morceau de pain et sortit, grignotant son petit dej’ de fortune sur la route.

    Trois heure plus tard, il était passé à son agence, avait trié les lettres incombant à son secteur et marchait vers la première adresse destinataire. Une cache de la résistance. Chaque jour, on lui adressait un nouveau lieu de rendez-vous, chaque jour, il se chargeait de faire transiter des messages et prospectus pendant sa tournée. Qui a dit que les postiers étaient des fainéants faisant un travail sans risque ?

    Pourquoi la résistance, hein ? Heine, enfant, avait une voix mélodieuse. Chaque parole qu’il prononçait résonnait comme un affront aux oreilles des autorités. Il aurait aimé pouvoir chanter. A la place, on fit en sorte de lui ‘casser’ les cordes vocales, manquant le rendre muet l'année de ses treizes ans. Il se trimballait désormais une voix qui fluctuait constamment dans son degré d’éraillement, et ce depuis dix ans maintenant. L'entendre prononcer plus de deux phrases en une journée révélait de l'exploit. Seul un intérêt quelconque ou une curiosité subite lui permettait de surmonter la difficulté qu'il éprouvait à prononcer un son. Ou alors le fait qu'il soit à moitié dans les vappes, comme ce matin. De ce fait, il parlait peu, ne posait pas de question. Discret, on ne lui en posait pas non plus. Sa vie était d’un ennui mortel jusqu’à qu’il entende parler des résistants. Il préférât se joindre à eux plutôt que de succomber sans se débattre, devenir comme tous ces amorphes lobotomysés par le système et incapables de vivre sans ses séances d’Immersion. D’ailleurs, il n’y était jamais allé.

    Heine finit sa tournée vers le début d’après midi. Chargé des quartiers les plus bas de la ville, on avait plus vite fait à pied que dans un quelconque moyen de transport. Aujourd’hui, la Resistance n’avait rien signalé de nouveau, ni délivré aucun message. En retournant dans son studio miteux, Heine se demanda des heures durant s’il était possible de trouver une faille dans les Lois Sonores. Il échafauda des théories, des hypothèses, tout un tas d’idées saugrenues. Ne pas se fier à son apparence simple et transparente. Heine possède un esprit calculateur et d’un calme olympien, condition requise lorsque l’on flirte tous les jours avec la peine capitale.

    N’ayant trouvé aucune solution convaincante, il s’allongea sur son matelas, écoutant les battements de son cœur, la circulation de son sang. Le problème lorsqu’on est presque muet, c’est que l’ouïe se développe pour compenser. Pratique en certaines occasions. Beaucoup moins lorsqu’il s’agit d’écouter le silence. Le jeune homme tendit le bras sans même regarder, tâtonnant pour trouver sa boite de somnifères. Une fois celle-ci trouvé, il en avala deux comprimés, et attendit qu’il fasse effet, le visage tourné vers son étroite fenêtre et le ciel gris qu’elle laissait apercevoir. Demain, il reprendra sa routine. Demain, il continuera sa mission suicidaire de messager. Demain, il pourra de nouveau vivre en côtoyant les risques mortels qui incombaient à chaque résistant.

    Demain, peut-être qu’il fera beau.


Dernière édition par Heine .R le Sam 3 Oct - 17:41, édité 1 fois
avatar
Heine .R
Poste & Riposte

Messages : 10
Date d'inscription : 18/09/2009

||| LOG |||
Division: Lambdas
Job: Postier
C.V:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heine, ou un muet dans un monde de sourd.

Message par Von B. le Sam 3 Oct - 15:00

Et bien, monsieur Heine... d'abord bienvenue ! Ensuite, aucun problème avec la présentation, c'est parfait. ^^ Agréable surprise de voir débarquer un postier, métier ô combien sous estimé comme ce garçon nous le prouvera sans nul doute ! Tout cela pour dire que la validation est passée avec succès. Bon jeu Smile

Par contre le compte MJ sera contraint de venir vous botter le cul par surprise en RP, puisqu'encore une fois la signature du règlement et la demande de poste ont été passés à la trappe. Naméoh.
Vaudou
avatar
Von B.
Homme-Orchestre
Je pense. Donc je scie.

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2009

||| LOG |||
Division: Autocrates
Job: Tortionnaire
C.V:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heine, ou un muet dans un monde de sourd.

Message par Heine .R le Sam 3 Oct - 17:37

    *file discrétos signer le réglement et faire sa demande de poste*
    Navré, dans ma logique la validation passait avant ._.'

    Sinon, merci d'avoir accepté mon histoire bancale =)
    J'ai la forte impression que je vais m'éclater ici *-*
    Donc un grand merci pour ce forum très original et ô combien séduisant pour les esprits dans mon genre, Mister Von B.
avatar
Heine .R
Poste & Riposte

Messages : 10
Date d'inscription : 18/09/2009

||| LOG |||
Division: Lambdas
Job: Postier
C.V:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heine, ou un muet dans un monde de sourd.

Message par Miss Hélium le Mar 6 Oct - 21:06

Erf, sympa ce titre ! Bien trouvé Wink.

Un postier... Un rapport avec le fameux commis voyageur bien nommé de Ionesco ? Où ce bouquin m'a-t-il tout simplement tellement marqué que je vois des Bobby Watson partout ?

Bref, bienvenue (toi aussi tu a envie d'embrasser Von B. pour avoir pondu un si merveilleux forum ? Wink).

Edit : Ahh, les avatars sont revenus. Et je dois dire que j'aime bien le tien. Very Happy
avatar
Miss Hélium

Messages : 36
Date d'inscription : 13/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heine, ou un muet dans un monde de sourd.

Message par Heine .R le Mar 6 Oct - 21:50

    Je pense que tu as été bien chamboulée par le bouqin x) (après, libre à toi de t'imaginer ce que tu veux =D)

    Oui *-* Furieuse envie de bisouter de partout un créateur pareil ;]

    Merci ! J'aime surtout le regard perfide de travers *-*
    Et je trouve le tien excellent =3
    Faudrait que je songe à dessiner moi même mes avatars, je galèrerais plus autant pour en trouver ><
avatar
Heine .R
Poste & Riposte

Messages : 10
Date d'inscription : 18/09/2009

||| LOG |||
Division: Lambdas
Job: Postier
C.V:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heine, ou un muet dans un monde de sourd.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum